* SOMMAIRE (titres) : artistes / associations / au secours! / cartes postales / carrières / CERAV / clin d'oeil / concours / confréries / destruction-restauration-protection / éducation /expositions / films / formateurs / FORUM / livres / maçons / Mythes et Légendes / nouveautés / on en parle / organismes / photothèque / Pierres d'Iris / sites internet / stages / statuts / suivre une restauration / technique / visites circuits / vos questions / vous voulez figurer sur ce site .
 

*** VOIR LE DESCRIPTIF DU SOMMAIRE *** RETOUR ACCUEIL SITE *** RETOUR ACCUEIL PORTAIL ***

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

  LES ENFANTS ET LA CONSTRUCTION EN PIERRE SECHE

*****

© pierres d'iris 1999 www.pierreseche.net

notre adresse courriel

 

 

CORREZE :

LE CHEYROU, Collège Anna de Noailles BP n° 3, F19 600 LARCHE Téléphone : 05 55 85 30 74 . Fax : 05 55 85 12 51. http://www.ifrance.com/cheyrou/

Equipe du Cheyrou . Collège Anna de Noailles à LARCHE en Corrèze. Le Cheyrou est composé de scolaires. Il a mené depuis 1992 des recherches sur le terrain, puis a abordé en juillet 1994 la restauration sous la conduite de monsieur Léon LAVAL. (voir à son sujet le Tome XX (1996) du CERAV.)

L'association propose une visite guidée gratuite annuelle à l'occasion de la fête du village et a réalisé une classe verte avec l'école primaire de Nages. Cette classe verte a eu lieu au printemps 1994, elle s'est déroulée dans le cadre de la semaine de l'environnement. Les enfants des 7 classes de l'école primaire ont participé, par groupe de 15 à 20, à la remise en état d'une toute petite cabane. Cette reconstruction était accompagnée d'explications sur l'utilisation passée des cabanes, la date aproximative de la construction, etc. Nous avons profité de cette journée pour faire découvrir aux enfants quelques plantes caractéristiques de la garrigue en insistant particulièrement sur celles qui étaient des traces de l'utilisation agricole de ces garrigues et sur celles qui étaient "utiles". Les enfants nous ont paru trés interressés par le sujet et "surveillent" depuis leur cabane.

 

DORDOGNE :
 

La Maison de la Pierre Sèche à DAGLAN propose actuellement pour les groupes scolaires des ateliers de taille de pierres et de constructions de cabanes et murets en pierre sèche. Tarif : 5 €/enfant avec un minimum de 15 enfants.

 

 

GARD :

 
- Le Vigan : des élèves montent un mur en pierres sèches

Au mois de mars 2009, le parc national des Cévennes et la commune du Vigan avaient organisé au Vigan des rencontres sur le thème : "Savoir-faire de la pierre sèche et terrasses de culture cévenoles ".

Cette initiative connaît actuellement un prolongement éducatif au collège André-Chamson.

Depuis les vacances de Toussaint, chaque semaine les élèves de la classe de 3 e , option découverte professionnelle, participent à la reconstruction d'un mur en pierres sèches sous la responsabilité de M me Humbert, principale du collège, de Frédéric Fesquet, professeur d'histoire-géographie, et de deux artisans rattachés à l'association Artisans bâtisseurs pierres sèches. L'ambiance est bon enfant, les élèves travaillent avec les adultes dans la gaieté, ce qui n'empêche pas un travail efficace. Le chantier avance lentement mais sûrement sur le chemin de Campelle, chemin ancestral montant du Vigan au hameau de Campelle et qui desservait dans les temps anciens, des champs d'oliviers, des châtaigneraies et quelques vignes.

« Monter des murs en pierres sèches demande beaucoup de technicité et certaines qualités. Il faut avoir l'oeil pour ajuster les pierres et un certain goût du travail bien fait. Choisir une pierre réclame un soin particulier car il faut toujours faire une projection imaginaire de ce que sera le résultat final. Les anciens possédaient ce savoir-faire, gageons que la nouvelle génération saura le préserver et le transmettre, » souligne Frédérique Fesquet.

Les collégiens s'investissent dans ce projet pour se sensibiliser aux divers métiers de la construction. L'originalité de cette classe mixte est que les filles participent autant que les garçons, chacun se répartissant les tâches selon ses désirs et ses compétences.

Malgré les frimas du moment, l'enthousiasme est toujours au rendez-vous et le chantier reçoit régulièrement la visite des institutions locales. M me Dubois et M. Verdier, du Parc national des Cévennes ont pu échanger avec les élèves leurs impressions et voir renaître chez les jeunes les gestes des anciens.

 

MIDI LIBRE. Édition du jeudi 18 mars 2010

 
 

 

HERAULT :

 
-- Atelier de pierres sèches à destination des enseignants et scolaires à la Maison départementale de l'environnement (un service du Conseil général de l'Hérault)  34730 Prades le Lez Tél: 04 99 62 09 40 - Fax : 04 67 59 52 10 E-mail : mde34@cg34.fr Site : www.cg34.fr
 
* Période : cette animation a lieu en extérieur toute l'année en fonction des aléas climatiques,* Niveau recommandé : tous niveaux,
* Capacité et encadrement : une classe entière et deux animateurs
* Durée : 2 h,
* Organisation : animation sur le domaine de Restinclières, répartition de la classe en 2 groupes,
* Contenu :
- visite du patrimoine vernaculaire du domaine de Restinclières : capitelle, murets, calades,

- 20 mn d'exposé oral avec diaporama et vidéo,

- conseils théoriques sur les techniques de construction en bâti traditionnel.

 Contact : 04 99 62 09 68 ou e-mail : mde34-educ@cg34

 
- Construction d'une mini capitelle en pierre sèche à l'école de LOUPIAN (34) en 1998 :
plus d'infos ici : http://www.pierreseche.net/pseches.htm
 
- Construction d'une capitelle en pierre sèche à BEDARIEUX (34) en 2000 :
 
Dans le cadre d’un projet «Découverte du Patrimoine», mis en place par l’équipe d’animation Centre de Loisirs de la Ferme aux Enfants de Bédarieux — projet piloté par Rose POHOSKI --, la construction d'une capitelle en pierre sèche (appelée «hutte» localement) a été décidée. Lieu choisi : la Ferme aux Enfants.
Cette construction a débuté le lundi 31 juillet 2000 et s'est terminée le 3 août 2000. En premier les enfants sont allés, avec leurs animatrices, étudier sur le terrain ces passionnantes constructions réalisées par les agriculteurs du 19ème siècle. Ils ont fait des relevés afin de pouvoir ensuite les réinvestir dans leur grand projet : bâtir, eux aussi, une véritable cabane en pierre sèche.
En second, la technique de la construction en pierre sèche a été étudiée par les enfants du centre avec Jean-Paul ELHY, de l’association ADPGE de Nizas, en réalisant une maquette de capitelle, tout en respectant scrupuleusement la disposition des pierres dans ce genre de bâtiment et en apprenant le vocabulaire propre à cette maçonnerie.
Et enfin, le grand jour est arrivé et ils se sont lancés dans leur ambitieuse construction en réalisant leur capitelle grandeur nature de base circulaire : 2m80 de diamètre extérieur et 1m40 de diamètre intérieur.
En se servant du plan de leur «hutte» dessiné sur papier, ils ont tracé à la chaux sa base sur le sol — sol préalablement décapé par le service technique de la Mairie. C’est ce même service qui s’est chargé du transport des pierres, préalablement choisies et triées par les enfants sur le Causse. La construction a pu commencer et c’est avec émerveillement que les enfants, et les adultes aussi, ont vu le mur de leur cabane s’élever.
Ce chantier d’initiation et de formation était guidé par Gilles FICHOU de l’association Pierres d’Iris de Villeveyrac assisté par Jean-Paul ELHY et Claude FROIDEVAUX de l’Association de Défense et de Sauvegarde du Patrimoine des Hauts Cantons de l'Hérault.
Outre la découverte de la technique par les enfants, cette construction a permis aussi à quelques adultes de la région de se former ou de se perfectionner gratuitement.
Deux équipes du PLIE (Eaux et Forêts ) ont pu bénéficié de deux demi-journées de formation qu'ils pourront réinvestir dans leurs actions de remise en état de chemins de randonnée.

"Découverte des constructions en Pierre Sèche " Les enfants et les animateurs du Centre de Loisirs "La Ferme des Enfants" de BEDARIEUX (34) vous proposent leur magnifique exposition élaborée suite à leurs constructions en pierre sèche : muret restauré, capitelle construite selon la technique des anciens, maquette. 

 
 
 * L'école de Neffiès (34) a construit une capitelle. Suivez la construction de cette capitelle jour après jour.

Ecole publique de Neffiès Place de l'Ancien Couvent  34320 Neffiès tél 04 67 24 76 51

 "Pour la deuxième année, l'école de Neffiès participe à un projet académique intitulé «l'Aventure d'un grain de raisin » liant l'Education Nationale et la Fédération des Caves Coopératives.

 Le patrimoine rural étant le thème choisi par les élèves, ils ont décidé de reproduire une capitelle construite vraisemblablement par les agriculteurs à la fin du 19ème siècle alors que les coteaux étaient couverts de cultures et que quelques arbres fruitiers régalaient les paysans et leur famille. Ces constructions de pierre sèche servaient d'abri et de resserre, elles étaient le plus souvent adossées à des murettes bâties elles aussi en pierres, matériau trouvé sur place lors de la mise en culture des terres ingrates des coteaux.

 Les pierres sèches qui servent à la construction de notre capitelle sont collectées dans les environs par les enfants de l'école lors d'opérations de ramassage (hors temps scolaire) ce qui a permis à quelques parents, grands-parents, membres d'association (Foyer Rural, Parents d'élèves), amis de l'école et viticulteurs, qui mettent à la disposition leurs tracteurs, de participer. Pour transporter des pierres difficilement accessibles aux engins mécaniques, trois ânes bâtés, appartenant à Monsieur Dohan, assurent un travail pour lequel ils sont irremplaçables.

 Cette construction a été précédée par une étude très sérieuse des techniques. Les élèves de la classe de Cours Moyen ont effectué les mesures, établi les plans et construisent une maquette à l'échelle de leur « Cabane ».

 Toutes ces opérations seront mises à la disposition des « internautes » qui pourront surfer, sur un site créé par les enfants.

 L'ouvrage est construit sur un terrain mis à la disposition de l'école et aménagé par la Municipalité

 Monsieur Gilles Fichou, enseignant, président de l'association « Pierres d'Iris » , membre de la Fédération Méridionale de la Pierre Sèche et du CERAV (Centre d'Etudes et de Recherches sur l'Architecture Vernaculaire), est le conseiller et le maître-d'oeuvre de la construction de la Capitelle. Le jeudi 18 mai à 20h30 il a animé une conférence sur la construction et la restauration de ces édifices, trois petits films ont illustré cette soirée.

 Les élèves de l'école publique de Neffiès pensent, par cette action, semer la graine des nouveaux viticulteurs ouverts sur l'Europe des gourmets et des touristes sensibles à une qualité de vie, alliant le patrimoine et la modernité, autrement dit un tourisme doux qui respecte la notion de « terroir » ".

Leur site internet :

http://ecole34.neffies.free.fr

 

* L'école élémentaire de LOUPIAN (34140) a travaillé en 1998 sur un projet d'école intitulé : "Ecole aux pierres" avec études des capitelles de la commune, de la construction en pierre sèche et édification d'une petite capitelle dans la cour de leur école (avec mise en place d'un site internet) mais aussi fabrication d'instruments de musique avec des pierres de la garrigue.

  

GARD :

Association "Nages, garrigue et pierre sèche" (Mairie 30114 NAGES ET SOLORGUES)

Classe verte avec l'école primaire de Nages. Cette classe verte a eu lieu au printemps 1994, elle s'est déroulée dans le cadre de la semaine de l'environnement. Les enfants des 7 classes de l'école primaire ont participé, par groupe de 15 à 20, à la remise en état d'une toute petite cabane. Cette reconstruction était accompagnée d'explications sur l'utilisation passée des cabanes, la date aproximative de la construction, etc. Nous avons profité de cette journée pour faire découvrir aux enfants quelques plantes caractéristiques de la garrigue en insistant particulièrement sur celles qui étaient des traces de l'utilisation agricole de ces garrigues et sur celles qui étaient "utiles". Les enfants nous ont paru trés interressés par le sujet et "surveillent" depuis leur cabane.

 

MORBIHAN :

photo jean legall (1996)

Le texte et les photos sont extraits du site de l'association Arethuse (M.Jean LEGALL) : http://perso.wanadoo.fr/arethuse/le_talus_de_CRENENAN.htm

Pour voir de nombreuses photos, nous vous invitons à vous rendre sur ce site.

Restauration du 15 au 19 mai 2000 :

A l'arrière de la cave reconstruite en avril 1996, le talus du champ était en mauvais état.

Après la plantation d'arbuste en 1999, les pierres du vieux talus sont apparues et il était intéressant de faire une restauration en pierre sèche.

Les instituteurs des écoles publiques de Le Croisty et Guémené-sur-Scorff se sont intéressés au projet pour initier leurs élèves à la pose des pierres d'un talus situé en bord de route.

En raison de la situation climatique, le chantier a été fixé du 15 au 19 mai 2000

Le terrain était préparé par un retrait de terre sur une longueur variable et aux abords étaient mises en place de grosses pierres données par Madame Isabelle Coer.

Avec l'aide de Monsieur Armand Le Bozec qui a mis à disposition son tracteur et sa remorque, la préparation du terrain a demandé deux heures avant chaque visite d'écoliers.

Dimension du talus : hauteur : 1,30 m. épaisseur : 0,60 m.

 

Ecole Le Croisty

Instituteur : M. Jean-Paul Eludut (Directeur)

 

Mardi 16 mai 2000:

18 élèves répartis en trois équipes :

1.- Jean-Paul Eludut faisait visiter la chapelle Notre Dame de Crénénan ( 17 ème siècle) et les caves du village.

2.- Jean Le Gall montrait la technique de pose des pierres sur le talus.

3.- Deux brouettes étaient à la disposition de deux équipes de trois enfants pour ramasser des cailloux de calage dans le champ voisin.

Après deux heures d'activité, le talus de pierre est monté à 1 mètre de hauteur sur une longueur de 5 mètres.

De 16 à 18 heures, la hauteur du talus est portée à 1,30 m par les intervenants bénévoles Louis Raoult et Jean Le Gall.

 

Ecole de Guémené-sur-Scorff

 

Jeudi 18 mai 2000:

Instituteur : M. Jean-Yves Manach (Directeur).

Accompagnateur : M. Le Moigne

La longueur du talus est portée de 5 à 7,60 m.

 

Vendredi 19 mai 2000:

Institutrice : Madame Le Borgne, Madame Gutierrez. Accompagnatrice : Morgane.

La longueur du talus est portée de 7,60 à 9,60 m.

photo jean legall

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

* SOMMAIRE (titres) : artistes / associations / au secours! / cartes postales / carrières / CERAV / clin d'oeil / concours / confréries / destruction-restauration-protection / éducation /expositions / films / formateurs / FORUM / livres / maçons / Mythes et Légendes / nouveautés / on en parle / organismes / photothèque / Pierres d'Iris / sites internet / stages / statuts / suivre une restauration / technique / visites circuits / vos questions / vous voulez figurer sur ce site .
 

*** VOIR LE DESCRIPTIF DU SOMMAIRE *** RETOUR ACCUEIL SITE *** RETOUR ACCUEIL PORTAIL ***

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

 *********************************************************************************************

Vous êtes sur le site "PATRIMOINE PIERRE SECHE. CONSTRUIRE ET RESTAURER EN PIERRE SECHE". Si vous êtes entré(e) par une page collatérale, cliquez sur www.pierreseche.net pour découvrir sa page d'accueil et son sommaire.

***********************************************************************************************